L’interchangeabilité des serrures des portes coupe-feu appartenant à la même famille

Situation initiale Aujourd’hui, des serrures ayant réussi des essais au feu selon la norme SN EN 1634-1 (SIA 183.18) ne peuvent pas être remplacées par des serrures appartenant à la même catégorie ou famille de serrures.
Pourtant, la norme EN portant sur les serrures coupe-feu (SN EN 12209: 2003 / serrures mécaniques et gâches) décrit l’exigence de la manière suivante:

«Les serrures représentatives du type doivent être assujetties à un essai de résistance au feu selon la norme SN EN 1634-1». L’expression "représentatives du type" veut dire: les serrures appartenant à la même famille de serrures.

Objectif Les conditions s’appliquant à l’octroi des autorisations viennent d’être modifiées de façon à ce que des autorisations puissent être octroyées pour des familles de serrures entières et non plus seulement pour le type de serrure spécifique, examiné par rapport à sa résistance au feu selon la norme SN EN 1634-1 (SIA 183.181). Par conséquent, il est maintenant permis aux fabricants de portes d’échanger les serrures de portes par des serrures appartenant à la même catégorie ou famille de serrures.
Dès que l’institut de certification a reconnu une certaine catégorie de serrures, la gamme existante peut être complétée par de nouvelles serrures. Ainsi, il est plus simple pour le fabricant de fournir la preuve de la résistance au feu de ses serrures.

Processus La définition et le contrôle d’une famille de serrures doivent être réalisés par un institut de certification reconnu et indépendant. Le résultat de ce contrôle doit être certifié par une expertise qui doit être soumise à l’AEAI (Association des établissements cantonaux d'assurance incendie) et aux autorités de protection incendie à la demande de celles-ci.
La preuve de l’aptitude à l’utilisation d’une famille de serrures d’une porte coupe-feu est considérée comme étant fournie si la version la moins favorable pour la protection incendie a réussi à l’essai selon la norme SN EN 1634-1 (SIA 183.181). La serrure contrôlée devrait être montée avec la distance au canon la plus importante et la têtière la plus grande.
Les résultats de cet examen ne peuvent pas être transmis à d’autres constructions ou à d’autres encadrements de portes (bois <> métal / cadres tubulaires).
Selon la norme sur la résistance au feu, la porte est toujours contrôlée en état non verrouillé (verrou rétracté). En conséquence, le bec de canne constitue le seul élément du verrou à tenir la porte fermée. Sont exceptées de cette règle, les portes avec des verrous auto-fermants qui sont toujours verrouillés.

Informations d’actualité sur le site Internet de l’association VST Afin d’assurer la traçabilité pour les autorités cantonales et municipales, nous venons de publier sur le site de l’association VST, un aperçu actuel des expertises réalisées pour des familles de serrures différentes. Ces expertises peuvent être téléchargées du site et imprimées. Vous pouvez donc les ajouter à vos documentations.

Veuillez consulter la fiche technique 008 révisée (version 2008) pour en apprendre plus sur les différentes familles de serrures.

Interchangeabilité Normalement, les dimensions de serrures comme la têtière, la distance au canon et la distance générale correspondent aux dimensions de la porte (porte extérieure, porte intérieure, épaisseur de porte, feuillure) et ne peuvent pas variées - sauf si la construction ou l’exécution de la porte est modifiée. Les dimensions d’une serrure (longueur et largeur de la têtière, distance au canon) d’une porte coupe-feu (même construction de porte) peuvent avoir une influence sur le comportement au feu de la porte (combustibilité, réaction à des agents moussants). Par conséquent, il faut (à l’avenir, après l'édition de l’EN 14351-3 avec l’institut certification) les présenter à l’institut responsable du test pour la clarification des résultats du test.
Lorsqu’on échange des serrures appartenant à la même famille de serrures, on devrait veiller à ce que ces éléments disposent des mêmes dimensions (têtière, distance au canon).

En règle générale, selon les futurs EXAPs européens (champs d’application étendus) et conformément à la pratique en Allemagne, Autriche et Suisse, la serrure avec la plus importante distance au canon est testée à sa résistance au feu de manière à ce que l’institut puisse également octroyer des autorisations pour des dimensions plus petites.

Caractéristiques et exigences techniques d’une famille de serrures selon SN EN 12209
Dimensions de serrure identiques
Utilisation des mêmes composants ou groupes de composants
Tous les éléments de la serrure nécessaires au fonctionnement du bec de canne doivent être construits avec des matériaux qui ont un point de fusion supérieur à 1000°. Le devant du bec de canne peut être construit avec un matériau au point de fusion inférieur, mais le matériau utilisé pour le dos de ce dernier doit impérativement avoir un point de fusion supérieur à 1000°. Comme le test à la résistance au feu selon la norme SN EN 1634-1 (SIA 183.181) s’effectue sans fermeture du penne, l’utilisation de serrures uniquement avec bec de canne est sans risque.
La force transversale de la poignée, mesurée à 3.5 mm de la têtière, ne doit pas être inférieure à 3000 N. Si la serrure s’utilise à droite et à gauche (bec de canne réversible), la force transversale doit être mesurée sur les deux côtés.
Le contrôle du fonctionnement permanent des poignées s’effectue après 200'000 cycles et selon la norme SN EN 12209 (SIA 343.511).